Comment se débarrasser de son (connard de) voisin ?

Avant d’être accusée d’incitation au meurtre, je précise que l’auteur de ce billet s’y connaît en problèmes de voisinage et a toute légitimité pour l’intituler de la sorte. Pour preuve, elle a déjà subi (oui, je parle de moi à la troisième personne pour faire « effet investigation ») :

  • Un voisin schizophrène qui a défoncé sa porte avec un maillet jusqu’à y faire un trou gros comme un poing
  • L’alarme du magasin d’en face qui se déclenche sans raison une fois le magasin fermé, par conséquent plusieurs nuits sans sommeil pendant un long mois
  • Un voisin jouant de la batterie tous les dimanche matins
  • Un voisin proxénète et alcoolique doté d’une petite amie pute et alcoolique qui se tapent dessus en hurlant puis se réconcilient bruyamment sur l’oreiller
  • Un voisin jouant au ballon dans les couloirs à 3h du matin
  • Un voisin ayant mis de la colle dans sa serrure
  • Un voisin ayant tagué sa porte d’une magnifique flèche orange ( !)
  • Une voisine sourde très friande de France Info volume maximum le matin très tôt, même le week-end…
  • Un voisin frappant à sa porte pour réclamer des cigarettes, puis 10 mn plus tard du sucre, puis 10 mn plus tard de la farine, et ainsi de suite (oui, c’était le schizo)
  • Un voisin bricoleur, qui cloue, ponce, perce  à peu près tout le temps, matins, soirs, nuits,  week-ends
  • Des allers retours au commissariat, des plaintes, des menaces de mort, des insultes…
Voilà à quoi ressemble un maillet...

Voilà à quoi ressemble un maillet…

Il est très tentant d’embaucher un tueur à gages pour se débarrasser du parasite. S’il a la bonne idée de  déranger plusieurs locataires, il suffirait de constituer un joyeux « pot commun », ce serait de l’argent dépensé utilement, qui rendrait service à la société ! Il est très tentant aussi de l’égorger de ses propres mains. Imaginez le cou dudit voisin se tordre et les convulsions qui s’ensuivent, jusqu’au dernier souffle salvateur, oui, ce serait enfin la fin des problèmes… Mais quel dommage de passer une bonne partie de sa vie sous les verrous pour un gros con. Bien évidemment si nous vivions dans un pays en guerre civile, nous pourrions profiter de la confusion générale pour aider le voisin à cesser de vivre. Mais nous sommes en France, et en France il y a quelques règles à connaître pour se débarrasser d’un voisin.

Règle numéro 1 : Tous les voisins ne sont pas égaux…

Si ton voisin fait partie d’une minorité (Noir, Arabe, handicapé physique, handicapé mental, bénéficiaire des minima sociaux, la liste est longue) ou pire, qu’il les cumule ( mongolien Noir au chômage doté d’une jambe de bois, par exemple), sache que tu n’as AUCUNE chance de le faire virer de son logement, il aura tout un tas d’associations de son côté et tu passeras forcément pour quelqu’un d’intolérant ou de raciste, même si c’est lui qui t’emmerde depuis des lustres et que tu as des preuves. Ton seul salut sera l’espoir que Dugland porte atteinte à ton intégrité physique (qu’il te casse méchamment  la gueule, quoi). Dans ce cas, tu pourras le faire virer de son logement assez rapidement ou le faire interner s’il est handicapé mental…(tu l’auras compris, rien ne t’empêche de provoquer Dugland afin qu’il te frappe, méfiance tout de même, certains handicapés mentaux ont une force quasi surhumaine et tu risquerais carrément de perdre la vie…)

Règle numéro 2 : Appeler le 17 ne règlera pas tes problèmes

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la Police ne pourra rien faire pour toi. Et elle ne manquera pas de te le dire quand tu te rendras régulièrement au commissariat. Il faut savoir que 80% des personnes qui entrent dans un commissariat le font pour déclarer un problème de voisinage (je parle de Paris mais je suis sûre que c’est la même chose ailleurs, dans les grandes villes on a droit à de la colle dans sa serrure, dans les campagnes on empoisonne les animaux domestiques…).

A moins de se faire menacer par Dugland devant témoins (qui acceptent de témoigner, donc) ou de se faire casser la gueule, on ne pourra absolument rien faire pour toi. Surtout ne jamais porter plainte contre Dugland sans avoir de témoin, il pourrait à son tour porter plainte contre toi, et cela pourrait durer éternellement, chacun voulant avoir raison.

Le seul moyen efficace de se battre contre le parasite ? Etre sournois et se liguer contre lui grâce à d’autres voisins. En effet, lorsque tu auras constaté que Dugland a encore chié sur ton paillasson, n’hésite pas à aller voir ton gentil voisin qui acceptera de porter plainte avec toi, il mentira à la police en disant qu’il a vu Dugland chier sur ton paillasson à travers son judas, l’union fera la force, Dugland sera reconnu coupable et il hésitera à se faire humilier à nouveau.

Règle numéro 3 : « Faut pas parler aux cons, ça les instruit » (Michel Audiard)

Dugland a mis de la colle dans ta serrure et tu as très envie de faire pareil, je comprends. Mais cela ne ferait qu’empirer les choses, ce serait le début d’une guerre sans merci dans laquelle tu risques de perdre beaucoup d’énergie. Voir apparaître des rides sur ton visage à cause de Dugland ? Hors de question.

Il ne sert à rien de rentrer en guerre avec le voisin, n’oublie pas que c’est Dugland qui est un gros con, pas toi ! Tu n’as aucune raison de l’imiter, plus il te fait chier, plus tu prouves ton intelligence en ne répliquant pas. Soyons clair, on ne te conseille pas de te prendre pour Jésus en tendant l’autre joue non plus, mais simplement de ne pas rentrer dans son jeu.

Attention, tu pourrais être tenté, dans un accès de désespoir doublé de folie, de faire ami-ami avec Dugland. Ne pense en aucun cas que cela résoudra tes problèmes car Dugland serait fort capable de faire semblant d’être ton nouveau pote tout en continuant à mettre de la colle dans ta serrure  ou pisser sur ton paillasson. Il faut savoir que Dugland prend beaucoup de plaisir à être le centre d’attention, c’est un loser en manque de reconnaissance, en te faisant chier il se sent puissant. La seule solution est donc de le mépriser : tu ne lui dis pas « bonjour » lorsque tu le croises dans l’escalier, tu fais comme s’il n’existait pas.

Concrètement, que faut-il faire pour se débarrasser du voisin récalcitrant ? Tu l’auras remarqué, la marge de manœuvre est plutôt faible. La vraie solution aux problèmes subis depuis des mois, pour certains des années, est de… DEMENAGER. J’entends certaines voix s’insurger «Mais attends non c’est trop facile j’étais là avant nananère » ou « Ah non je ne lui ferai pas ce plaisir !!! ». Parfois pour sauver sa peau il faut savoir lâcher prise. Il n’y a rien à faire alors pars et la prochaine fois sois plus vigilant, renseigne-toi sur le voisinage avant de t’installer ! Ce n’est pas un échec, c’est une délivrance ! Se sentir enfin en sécurité chez soi, ne plus être sur le qui-vive en permanence, être libre ! Une fois que tu auras déménagé, tu n’oublieras pas de te rendre dans le 19ème((je sais c’est loin mais ça vaut le coup ! Choisir de préférence « Porte de Pantin » ou « Porte de la Villette », succès garanti) affublé d’une perruque et d’un couvre-chef, de payer trois racailles à tête de serial killer en leur indiquant les coordonnées complètes de Dugland et surtout, surtout, n’oublie pas de leur préciser qu’il faut lui faire mal mais ne pas l’achever. Comme dit ma mère, « Il faut frapper aux genoux, ça fait très mal, les genoux ».

Publicités

58 commentaires sur “Comment se débarrasser de son (connard de) voisin ?

  1. MG dit :

    et la voisine ? …lol

    Signé : un mec forcément !

    • Si le parasite est une femme ( ce que j’ai beaucoup de mal à croire huhu) on applique les mêmes méthodes. Ou on fait mieux : on couche avec elle puis on la quitte comme un enfoiré : dégoûtée de l’amour, elle déménagera ^^

  2. Teh Lolmaster dit :

    loled ^^

  3. Amahell dit :

    Ah ah ! On se comprend :))

  4. justdoudouit dit :

    Note pour plus tard : Ne pas lire ce blog pendant une réunion de travail, j’en ai pleuré et j’ai été obligé de sortir. Mais j’adore !

  5. roseau dit :

    j’ai un voisin qui bois comme un trou et qui (pisse dans la cage d’escalier, tape sur la rampe d’escalier avec une grosse barre de fer ) et qui nous terrorise ma fille de 9 ans et moi au point que pour sortir on dois attendre qu’il se calme quelques 20 à 30 min pour sortir de chez nous, tu parle d’une vie c’est dire si je désire plus que tout déménager mais hélas c’est plus facile à dire qu’à faire

    j’attend vos conseils merci

    • Ital ITALIA dit :

      Pissez vous aussi dans les escaliers mais… sur les marches pour le faire glisser ! Sinon, faites le tour des agences immobilières du quartier en racontant votre histoire et priez pour qu’une âme compatissante vous donne un coup… de main ! Courage ! ne dit-on pas : quand on veut on peut ?

    • Je compatis, je sais à quel point c’est difficile de vivre dans la terreur. La seule solution est de fuir, de déménager. Je sais que ce n’est pas facile parce que ça coûte de l’argent et ça demande de l’énergie mais la quiétude de l’esprit, c’est essentiel pour vous et votre enfant. Ne baissez pas les bras, courage!

  6. Estelle dit :

    La famille Dugland est très vaste malheureusement… Un voisin menaçant qui reste enfermé chez lui pour te « défoncer » quand les gens veulent un peu de silence, un mégalo chanteur, un alcoolique, un voleur, et des accros aux travaux nocturnes. La seule solution: déménager malheureusement… En espérant ne pas retrouver ses cousins/cousines ailleurs. A force, cela ressemble à une vaste réunion de famille.

  7. Weiss, dit :

    Et le chômeur qui te met la musique jusqu’à minuit, qui te menace des que tu passe devant chez lui… Qui laisse ses de tribus dans ton jardin… Comment tu fais?

    • Je le dis à la fin du billet : je déménage. C’est ce que j’ai fait d’ailleurs. Plusieurs fois. On n’a qu’une vie. Autant essayer de la vivre bien entourés…

    • lolipop dit :

      Marrant j’ai deux voisines à peu près comme ça. Une qui met de la musique jusqu’à 1 heure ou dès fois 3 heures du matins (on a appelé les proprio, les flics, discutés avec elle, y’a rien à faire) et une autre voisine qui pense que si tu passe devant chez elle, c’est forcément pour écouté ce qui ce passe chez elle.

  8. CéLINE dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces petites notes très instructrices… mon problème est un peu différent:
    Je tiens une boutique et ai donc un accès public à celle-ci. Une voisine à la retraite (sinon ça ne serait pas drôle) n’arrête pas de passer et se tape l’incruste et me raconte TOUUUUUUUs ses problèmes (elle est folle à mon sens car une personne humaine ne peut pas avoir tous ces problèmes et en plus elle est parano…).
    Bref, je suis une fille, donc je vais pas me la taper pour la larguer (heurk) et elle me saoûuuule grave! Un conseil SVP je n’en peux plus!!!!!!!

    • Bonjour,

      Vous n’avez plus qu’à souhaiter qu’elle meure…Non, plus sérieusement, vous pouvez simplement arrêter d’être trop gentille et lui dire que vous êtes sur votre lieu de travail et que vous n’êtes pas censée discuter avec elle sans qu’elle n’achète rien…Bon courage !

    • toilazic dit :

      dites-le lui.
      et feignez de vomir sur elle du au stress qu’elle provoque en vous.

      • toilazic dit :

        avant qu »elle ne commence à vous parler de SES problèmes, racontez-lui les pires DES VOTRES. Et n’hésitez pas à en inventer si cela n’est pas suffisant.Cela peut la calmer.
        P.S. : évitez de le faire en cas de client.

  9. Hanane dit :

    Mdr Tu m as redonné le sourire il est presque 1h du mat
    Mon voisin du dessus n arrete pas de bouger des meubles ou je ne sais quoi
    J ai appelé les flics ils snt venus et repartis aussitot rien a change!

    • J’espère que ce calvaire est fini pour toi depuis que tu as mis ce commentaire, merci et ravie de t’avoir fait sourire 🙂

      • Hanane dit :

        Je t annonce qu’il a demenagé lui et ses satanés ados
        Il m’avait dit : » si vous etes pas contente vous n’avez qu ´a demenagé » et bien finalement Dieu a exaucé mes prieres ils ont demenagé y a un mois 😉

  10. Irena dit :

    Petit génie d’écriture 😉 j’ai lâchée quelques larmes de rire devant ce délicieux article…. J’ai le roi des Dugland comme voisin, un vrai psychopathe encouragé par sa « tatie Danièle » ….

  11. sakinou85 dit :

    De mon côté (à ma droite je veux dire) j’ai une Tatie Danielle version beaucoup plus écoeurante avec un Dugland plutôt gros chienchien aboyeur … C’est un couple, une odieuserie (un mot qui existe ça?) à en avoir la nausée. J’avais songé moi aussi à déménager mais j’aurais vraiment du mal à me séparer de ma maison, surtout de son intérieur, snif snif !

    • Parfois je me demande si la solution ce ne serait pas d’aller vivre sur une île déserte, mais même là je trouverais le moyen de me faire emmerder…par des animaux bruyants haha. Courage à vous, zen ! 🙂

      • Phalaenopsis dit :

        Oui nous y avons pensé aussi mais du coup on risque de retrouver toutes les victimes d’harcèlement, de menaces … et les places vont être chères. !

  12. lero dit :

    Bien rigolé en lisant ton article! Mais mon voisin lui me fait µas rire! Et en µlus il fait µarti des minorités!!! j’suis foutue! Des fois quand je ne suµµorte µlus leurs bruits(famille très µroductive, un enfant tous les ans …) alors je me vois avec une kalachnikov dans les mains que je µointe vers mon µlafond et je me lâche (ouais j’fais comme je µeux µour me soulager) Mais en fait comme arme j’ai mon µauvre balai qui ma foi fait son effet µour leur signifier : µUTAIN ARRETEZ BORDEL DE MERDE! Mon µremier balai (Lidl) n’a µas suµµorté ce que je lui ai infligé , je suis µassé au manche en bois, c’est une valeur sûre au moins. Zen soyons Z ZZZZZEN!

    • Quand je pratiquais la méthode du balai mon connard de voisin me répondait en donnant lui aussi des coups de balai, j’ai dû arrêter sous peine qu’il croie que nous étions en train de devenir des amis…Courage, oui, soyons ZEN ! 🙂

  13. anonyme dit :

    bonjours moi j’ai des voisins de merde qui claquent leurs putain de porte du palier communs,quand je vais peter un plomb je leurs conseille de vite dégager ils savent pas à qui ils on à faire ses pauvres débiles de merde franchement je vais les téroriser ya qua me laisser tranquille !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  14. Elshan dit :

    Heureusement que nous ne sommes pas seul… Mon Dugland à moi est un spécimen assez rare. Il aime parlé toute la nuit jusqu’au petit matin (entre 4 h et 6 h du matin) en espérant me réveiller (surtout que j’ai le sommeil léger). Et quand il entend mon réveil, il pousse un cri de joie et rigole avec ses copains. Je le sais parce que la cloison a été refaite et que chaque fois qu’il parle c’est comme s’il était à côté de moi (ils n’ont pas remis l’isolant). Bref, mais sinon à part ça j’ai le droit à la musique à fond toutes les après midi, la fête toutes les nuits (il invite tous les jours des potes différents), son pas très signifiant (il fait exprès de marcher comme un pachyderme préhistorique, je vous laisse imaginer…) et pour couronner le tout il fume dans sa salle de bain quelques herbes prohibés histoire de m’empêcher de l’ouvrir (je ne fume pas et comme c’est en pleine nuit, ça risquerais de m’empêcher de dormir).
    J’ai tout tenté moi aussi pour lui faire comprendre que c’était insupportable d’être en dessous de lui : je suis allée lui parler, et je pensais qu’il était censé et qu’il allait arrêter. Puisqu’il m’avait même donné son numéro de portable et me disait de lui dire quand il faisait trop de bruit. Le seul problème c’est qu’il fallait que je lui dise tous les jours !
    J’en ai eu marre, donc je suis allée voir une autorité supérieure qui lui a adressée une lettre d’avertissement. Mais depuis cette lettre ce fus encore pire. Et malheureusement pour moi je ne peux pas aller voir ses voisins et leurs demander de l’aide parce que ce Dugland là est très sociable comparé à moi (je suis très timide…).
    Mais heureusement pour moi, je suis au bout de mes études et je quitte mon appartement dans très peu de temps. Je n’entendrais plus de skrillex !!! Youpi… ^^
    Courage à tous ceux et celles qui ont des voisins aussi bêtes ! Merci à Obnoxious4ever pour cet article très bien écris, ça m’a redonné le sourire ! =) Et bonne continuation.

    • Je comprends très bien ton ras-le-bol et ton quotidien, je l’ai vécu et nous sommes nombreux dans ce cas…Courage, c’est bientôt fini tout ça 🙂

    • Labi dit :

      je vous plainds j’ai exactement le même problème en dessous de chez moi:un enfant de deux ans qui court pieds nus sur le parquet,je vous laisse immaginer .Pire encore ,la mère vient d’accoucher .Heureusement qu’ils parlent de chercher une maison sociale et déménager.mais quand.
      Le clou de l’histoire c’est qu’ils font appel a la police à chaque fois que je frappe sur le plancher pour demander la paix .
      Ok ,on ne peut pas attacher un enfant à une chaise,mais on l’éduque ,et on le laisse courir du coté où ça ne dérange personne.
      Je crois que je vais user de mon droit à faire du bruit sur mon plancher entre 6 et 22 h : c’est tout à fait légal.
      Impossible de rester ZEN avec des <>.
      BONNE PAIX .

      • Gladarior dit :

        Bonjour Labi! Je crois que nous avons les mêmes voisins!! Au dessus de mon appartement vit 1 couple d’origine étrangères avec leur enfant de 20 mois, le gamin est un vrai démon je n’ai jamais vu pareil comportement de ma vie : il crit et pleure presque tous le temps, de jour comme de nuit, il cours pendant des heures sur leur parquet tout en jetant des objets (veille appartement avec parquet) en faisant des rondes, c’est limite paranormal!!
        Les parents s’en moquent totalement, ils font preuve d’une mauvaise foi exemplaire et contribue aussi régulièrement au tapage par des activité à des heures inopportunes. Notre immeuble fait partie d’une vaste copropriété comportant un jardin, des jeux pour enfants et un terrain vague, bien d’agréables choses pour qu’un enfant puisse se défouler et s’amuser, mais il ne veulent pas en entendre parler..
        La police est déjà venu mais comme chez vous, comme « partout » en France, les problèmes de voisinage sont le cadet de leurs affaires et il me l’ont bien fait comprendre, au moins je ne pourrais leur reprocher la langue de bois.

        Il est clair que l’origine du problème de voisinage vient de l’éduction des enfants, et peut-être même de l’éduction des propre parents, car ne dit-on pas que nous sommes le reflet de nos parents ?
        J’ai souligné au début de mon commentaire leur origine étrangère car je sais que d’un pays à un autre les différences civilisationnelles en termes socio-culturelles sont grandes, et d’avantage d’un continent à un autre! Le brassage des peuples que le monde vit toujours plus d’années en années ne peut mener qu’à des conflits ; cela est directement lié à l’Humanité – l’ensemble des caractères spécifiques de la nature humaine -, l’histoire de l’humanité aussi loin qu’on puisse la remonter nous a prouvé maintes et maintes fois qu’il est des différences que l’homme ne peut surmonter ou accepter, ça fait partie de la nature humaine. Cela n’a rien à voir avec la xénophobie sinon dans ce cas ce serait également taxer l’ensemble des autres espèces animales de xénophobes ! Une grosse ineptie en soi.

        Pour en revenir à cette petite famille, elle pourit également la vie du reste du voisinages environnent, et je suis actuellement une procédure légale pour tenter de faire cesser ce foutoir… Je n’attend rien de leur part car ce serait espérer que ces gens changent, mais il est limpide que de toute façon la meilleure solution – qui n’est ni la plus simple, ni la plus acceptable, mais est la plus légalement efficace – reste de déménager. La santé morale n’a pas de prix.

        En attendant,
        je vous souhaite à tous bon courage à tous ceux qui comme nous doivent supporter l’incivilité ou le choc des cultures!

    • toilazic dit :

      essayez les boules quies

  15. Phalaenopsis dit :

    Nous habitons à la campagne (200 âmes) et là les mêmes conflits existent, j’ai même le sentiment qu’on est totalement désarmé pour se faire entendre par les élus de la commune et ne parlons pas des forces de l’ordre (je cite « on a d’autres chats à fouetter !).
    Deux voisins issus de la même famille (cas sociaux) nous menacent de nous « faire la peau », bien évidemment pas de témoin, donc pas de moyen d’action.
    Reste une solution, la plus con à mon sens mais sans doute la plus raisonnable … DEMENAGER.
    Quitter une maison avec un grand terrain où l’on pensait pouvoir vivre sereinement, nous sommes révoltés et déprimés.
    Devoir faire face à la maladie et se battre est un combat difficile mais que l’on peut gagner, mais devoir se battre contre la racaille est un combat perdu d’avance.
    Les bases essentielles d’une bonne entente avec ses voisins ne sont plus respecter, le RESPECT, la politesse etc. des valeurs perdues.
    Courage à vous toutes et tous et merci à Obnoxious4ever (Hou compliqué) texte magnifiquement rédigé !

    • Labi dit :

      vous avez entièrement raison.Je sais exactement de quoi vous parler:j’ai déjà déménagé 2 fois.Helas <> beaucoup ne connaissent pas.C’est triste.
      courage

  16. Merci pour ce commentaire ! Je ne trouve pas du tout que déménager soit la solution « la plus con », bien au contraire, c’est la plus intelligente (et la moins pratique, nous sommes bien d’accord). Rien ne vaut la quiétude et la paix, tant pis s’il faut tout changer, c’est souvent pour le meilleur. Courage 🙂

    • toilazic dit :

      Lorsque l’autruche plonge la tête dans le sable, le lion en profite pour lui bouffer les guiboles !
      Si vous imaginez que le connardus stupidus debilus existe uniquement où vous avez déménagé ; vous allez être déçu..

  17. inconnueenviedemeurtre dit :

    Moi suis dans un petit village et mes dugland ont un lourd passé et sont aussi cons . C litière devant chez moi, poubelle envahie par leurs ordures, tapages nocturnes, boîtes aux lettres volée et détériorée, porte de garage enfoncée, poubelle jetée de le fleuve… Déménager certes c’est la solution mais que fait la justice car je constate que nbreux sont victimes mais ces chers magistrats ou notables voire ministres vivront ils à notre place ? Non ils trouveront la solution, le bon texte pour s’en débarrasser de dugland, mais nous nous devons subir !!!

  18. Loki dit :

    Si le voisin met de la colle dans la serrure, c’est peut-être qu’il veut se venger car il trouve que vous le dérangé.

  19. Neffy dit :

    Très bon article ! Nous avons eu un jeune Dugland de 20 ans (surement le cadet) durant presque 3 ans au dessus de chez nous. Un vrai cauchemar ! Nous sommes dans un immeuble dont l’isolation est horrible et pourtant nous ne sommes que 3 logements.

    Des le 1er jour de son emménagement en même temps que nous, monsieur n’a rien trouvé de mieux que dégager les panneaux d’interdiction de stationner posé par la mairie pour nous et de monter ses meuble comme un galérien au même moment que nos déménageurs (la cage d’escalier ne faisant qu’1m de large) comique ! Les déménageurs ayant fini avant lui, pourtant nous avions 1 camion complet pour 100m² alors que lui un petit 45m², ils se sont posé sur notre palier pour boire le café qu’on leur a servi et lui a cru qu’ils allaient tout bonnement l’aider lui et son copain !!!

    Après ce fut les douches au dessus de notre chambre a 4h du mat parfois, alors qu’il savait très bien ou était situé sa douche par rapport a nous, les bringues jusqu’à pas d’heure, les éclats de voix, les hurlement de « rire », les copain d’une discrétion douteuses, la musique a fond en boucle, notamment le grand blond a la chaussette noire 10x par jour mdr, c’est simple je pouvais écrire sa playliste chaque jour et la glisser dans sa BAL ! Malheureusement pour lui si il commençait (parfois a 6h du mat ) il se mangeait du metal dans la tronche ou mieux quelques heures de gratte électrique : Ampli vs sono de branl**** 1/0 !! Et les ordures devant la porte d’entrée du hall. Quand on a vu ca la 1ere fois nous lui avons gentillement demandé de lever le couvercle de la poubelle se situant juste sur le coté de la porte du hall et d’avoir un minimum de savoir vivre sur un petit mot glissé dans sa BAL. Résultat : « moi pas content, je te colle la poubelle sous ta voiture  » C’est bête elle a atterri devant sa porte éventrée (je suis un peu sauvage parfois ) La seconde fois elle a atterri sur sa caisse agrémenté d’un jus de tomate périmé bien étalée !

    Ca a fini par beaucoup de faux-jetonnerie de sa part quand on se croisait, genre ange victime archi désolé d’être un con.

    Malgré les nombreux mots dans sa BAL il a continué continué. Jusqu’au jour ou il a voulu s’en prendre a ma voiture, car il était avec ses potes a faire la fête et que cette fois je l’ai prévenu d’arrêter ses conneries sous peine de gros gros problème avec certains membre de ma famille faisant partie de la gendarmerie, qui avaient constaté son bordel a toute heure, et mon coté psychopathe mdr. En sortant pour aller en boite, un de ses potes a désigné ma voiture et lui a acquiescé en disant « oui vas y vas y » Malheureusement j’étais a la fenêtre sentant un mauvais tours de ce mesquin. Je lui ai simplement dis de tenter l’expérience, qu’a un moment il devra rentrer chez lui et qu’il devra passer devant ma porte… Ça l’a calmé durant quelques semaines et je crois qu’il est même partis durant ce temps. (je ne suis qu’une nana d’1m63) ^^

    Ca a fini qu’il a trouvé une nana car l’ancienne s’était barré vu qu’il ne respectais rien ! Et la c’était les ébats jours et nuit avec lit qui grince a fond et hurlements jouissifs de melle. On s’était beaucoup foutu de leur gueule en les imitant et leur faisant comprendre que ca devenait insupportable, surtout quand ca durait un we complet ! 10 a 15 fois durant ce dernier ! Mon copain lui avait mis un mot du genre  » le cul c’est cool mais alerter l’immeuble durant des journées entière ca l’est moins donc merci de changer ton plumard et demander a ta nana de mordre son coussin. » manque de pot pour lui son proprio est monté pour une visite surprise et a trouvé le mot.
    On ne sais pas trop ce qui s’est passé mais quelques semaines plus tard il emballait ses affaire et a dégagé. Depuis l’appart du dessus est vide et j’espère qu’il le restera jusqu’à ce qu’on parte. J’attend mon 1er enfant qui doit arrivé en décembre et nous faisons construire. J’espère que ca ira jusque la. Je ne supporterai pas 1 seconde guerre.

    Courage a tous ceux qui vivent un calvaire avec un voisin ! Au debut on se dit ca va passer il le fait pas exprès et puis…. 😉

  20. francine dit :

    Ma connase de voisine mes son alarme tout 4hdu mat et je suis très malade comment faire merci

  21. francine dit :

    Son alarme vers 4h du mat et je suis très malade ou que je doit faire la police veut plût de plainte metci

  22. anonyme dit :

    J’habite au rdc mon voisin a côté super sympa ma voisine du dessus une petasse de goudou qui va avoir 40 balai qui fait la teuf tout le temp qui picole avec un tanguy qui m’insulte gratuitement mais je dit rien ca leur apporterais trop d’importance elle bosse pas vas au resto du coeur !!je compte bien me venger quand je serais parti balancet des oeufs pourri a ces fenêtres du riz la total !! Et si jpe lui foutre ma main dans sa gueule jhesiterais pas!! ! J’ai jamais vu une aussi grosse cassos dingue ! Ca devrait être placé dans un établissement ces gens la ! Ils sont tellement triste et ce font chier qu’ils sont obliger de faire chier les gens pathétique gggrrr! !

  23. Personne dit :

    Besoin d’aide pour déloger un parasite ? Vous êtes à bout ? Vous manquer d’idées pour pour faire le ménage ? Faites le savoir !

  24. bethisy dit :

    Mes voisines la mere alcoolique la fille 40 piges bipolaire qui vit a ses crochets on les entend s engueuler a longueur de journee bouger ses meubles tous les jours’ elles se prennent des cuites tous les jours ‘ on en peut plus on demenage

  25. mira dit :

    Moi mon voisin d’à côté est cool, le problème ce sont ses potes… franchement lui il est gentil, poli, jamais un mot plus haut que l’autre. mais ses potes!!!! En gros dès qu’ils font du bordel et que tu leur dis ils te menacent de te péter la gueule… Ils ont tellement terrorisé le voisin du dessus qu’il a donné sa dédite! Mon mec est, pour l’instant, plutôt pédagogue (c’est ça d’être prof) mais moi j’ai un caractère beaucoup plus inflammable et je commence à avoir une furieuse envie d’acheter un batte de base-ball à décath’ pour me payer une petite partie avec leur tête…
    Je ne sais pas quoi faire, j’ai effectivement la sensation que les flics ne seront d’aucune utilité, je ne vois pas comment contraindre la régie à rompre son bail sans procédure longue (et pourtant je suis assistante juridique donc je connais un peu ces sujets), et en plus c’est pas la faute du mec en soi, c’est juste ses potes qui sont très cons, lui s’excuse toujours d’eux et tout…
    Je suis à deux doigts de craquer et de leur sauter à la gorge.
    Ces mecs font chier tout l’immeuble et sont dans l’impunité totale. Ce n’est pas NORMAL, et c’est ce qui m’énerve le plus…
    J’hésite à en parler au proprio, qui est un adorable monsieur de 80 ans, alors qu’il y a une régie qui est censé gérer ces problèmes. Mais que peuvent-ils faire contre des gens qui n’habitent pas là?! :/

    • Blanche dit :

      j’ai été prof en banlieue. Et patiente, et pédagogue jusqu’au jour où j’ai fini le visage en sang, dans ma caisse, latée par des élèves à moi au feu rouge. Total, je me suis cassée du 93. Je suis pas bien vieille hein, mais moi je dis, la négo ne sert plus à rien. Déménagement, démission, c’est salvateur pour les nerfs et le moral.

    • Picsou dit :

      Il y a du « recel » (pas au sens juridique) du voisin qui est sympa avec vous mais dont ses invités sont méchants.
      Même si ce voisin est « gentille », laisser entrer des gens qui causeront des nuisances au autres voisins, ce n’est pas honnête de sa part.
      Toujours se méfier des gens qui sont gentille, et ignorer ce voisin (qui est responsable des troubles causé par ses invité).

  26. Blanche dit :

    De loin, de très très très loin, le meilleur article sur le sujet que j’aie lu depuis que je suis confronté au problème. Tout y est. Bon alors, la mienne est black ( asso de défense), son mec « gère » un bar à salsa ( asso de glands vaguement voyous, pourvus de couilles d’enfant ). Ce qui ne m’empêche pas d’aimer la salsa d’ailleurs. Zéro solution donc. Sont vulgaires, arrogants, se prennent pour la 8e merveille de mon cul et profèrent menace sur menace dans tout le quartier. Suis intégralement d’accord avec cet excellent papier: foutre le camp au plus vite, revenir dans 3 semaines un mois leur faire la fête de leur vie. Allez, courage à tous

  27. GamePlayer dit :

    ben voyon! déménager c baisser les bras, ne vous laissez pas faire! à bas les cons! vivre et laisser vivre ! y en a qui ne comprendrons jamais!

    • Picsou dit :

      S’il été possible de virer facilement un voisin pour « non respect du règlement intérieur », et que la police faisait son travail, on n’en serais jamais arrivé à la.
      Mais comme tout cela n’est que théorique, il n’y a pas d’autre choix que de fuire la situation.
      Si vous voulez vous battre contre votre voisin, tot ou tard cela vas mal se finir et c’est vous qui aller avoir des problèmes avec la justice.

      Regarder l’affaire du bijoutier de nice, si cela c’est terminer par un meurtre, ce n’est pas parce que le bijoutier est mechant = la justice n’a pas fait son travail!

  28. RAYON DE SOLEIL dit :

    C’est Game Player qui a raison. Dans la vie il faut se battre et tout faire pour que ce soient les Duglands qui déménagent.

  29. emma dit :

    Bonsoir, a tous
    Voisin case noisette
    Moi j’ai un voisin que j’ai invite a boir un coup pour la st valentin j’était seul es je voulai me changé des idee lui aussi est on c’est vu a plus jours a suivre es j’arrive par a lui dire c’est pas une habitude la presence d’un homme on fesai des calin amicaux es j’ai commence d’etre hetero est j’ai lui avoue mes sentiment meme si il me parlé mal est depuis il etait collant j’ai donc redevenu trans es il guelle sur moi si je prend le temps d’ouvrir la porte ou si je boire sens lui il souhaite que je perd mon boulot es jpense de plus parlé avec lui es demenagé est trop gentil dans touts les domaine on recoir la mechangete es jai pas envi d’etre mechant ca va me retomber sur la guelle .
    Merci d’avoir lu bisou toutes monde .

  30. Picsou dit :

    Salut!
    Moi aussi j’ai été confronté à des voisins psychopathe et j’avous qu’il n’y a pas d’autres solution que de déménagé.

    Des lois existent mais malheureusement elles ne sont que théorique.
    On peu qualifié les faits de violence volontaire agravée ayant provoquer une itt supérieure ou égale à 8 jours.
    Et dans le cas de la colle sur la serrure, si vous vous retrouver bloquer dans votre appartement et que vous faite un malaise, « l’agresseur » peu se retrouver poursuivi pour « violence volontaire » en theorie, et « mise en danger de la vie d’autrui », si cela ne vous a pas porter préjudice, mais la encore c’est de la théorie, mais si vous êtes malade, handicapé ou fragile, ou vous faite partie d’une minorité etnique, cela peu vite devenir de la pratique, avec des circonstances raciales aggravante.

    Déménager, d’accord mais quand on est déja propriétaire ou locataire en situation précaire (étudiant par exemple), ça devient vite un parcour du combattant (à moins de faire appel à Stéphane plazza).

    Moi j’ai été en litige avec un voisin qui laisser son chien sans surveillance dans les parties communes.
    Le règlement de copropriété été clair, mais ce règlement n’a pas de valeur juridique et le syndic ne peu pas virer le voisin pour non respect du règlement intérieur (pourtant on le fait trés bien à l’ecole).
    La police dans tous ça ne c’est jamais bougé le cul, une raison de plus pour donner raison au voisin. Une plainte pour  » mise en danger de la vie d’autrui » = refus de prendre la plainte.

    Résultat des compte, j’ai été contrains de déménager, avec les frayeurs de ne pas me faire ataquer par le chien. Et c’est la victime qui paye.

  31. juju dit :

    il y a une solution : une pétition circule pour demander l’utilisation d’appareils de mesure des troubles sonores (comme ça se fait dans d’autres pays). Sans ça, il faut habiter avec un huissier pour faire constater les bruits d’une machine à laver…
    Nous sommes nombreux à avoir besoin de ces appareils (70% des Français d’après SOFRES !). Rien ne se passera si nous ne nous bougeons pas.

    Faire circuler cette pétition est le moyen le plus direct de s’en sortir.

    https://www.change.org/p/manuel-valls-ministre-de-l-int%C3%A9rieur-troubles-sonores-du-voisinage-des-appareils-pour-quantifier-objectivement-les-nuisances

  32. filux14 dit :

    Article raciste et discriminatoire. En plus d’être parfaitement idiot, vu que tout le monde est strictement égal au sujet des nuisances sonores, locataires comme propriétaires …

    Bref avant de réclamer justice, apprenez vous même à la respecter.

    En d’autres termes : bien fait pour ta gueule !

  33. Djan dit :

    Filux14, je te souhaite de SAVOIR de quoi on parle avant de critiquer. En clair, quand t’auras SUBI les désagréments d’une colocation (tapage, menaces, pneus crevés…) sans en avoir les avantages (courses faites, vaisselle ou repas faits, en plus de la part de loyer versée) tu comprendras et, QUELLE QUE SOIT TA COULEUR, tu te rangeras aux côtés des millions de voisins respectueux de leur entourage donc cible privilégiée à emmerder, que nous sommes.
    L’article aurait pu être écrit de ma main.
    Bêtement, me direz-vous, je relaie le message que j’ai entendu les longs mois qui ont précédé ma dépression (oui, oui, ça finit par arriver à force de ne pas pouvoir dormir, de ne plus pouvoir recevoir ses amis et d’être toujours sur les nerfs)
    —————————————————DÉMÉNAGEZ—————————————————–
    aucune autre solution n’existe.
    Quittez l’enfer dans lequel certains semblent se prélasser. Eux y resteront toujours, dans cet enfer, puisqu’il existe avant tout dans leurs têtes. Vous, en revanche, retrouverez goût à la vie. Et, oui, vous finirez par oublier. Jusqu’au jour où vous lirez un tel article.
    Courage à tous ceux qui subissent. Cessez d’imaginer le plaisir que vous ressentiriez à les étriper, DÉMÉNAGEZ!!!

Les commentaires sont fermés.