PPDA cherche fauteuil désespérément

Une breaking news tombait il y a 2 jours sur le site de l’Académie française :

« 15 mars 2012 : candidatures

L’Académie française, dans sa séance du 15 mars 2012, a enregistré les candidatures de MM. Michel Carassou, Olivier Mathieu, Patrick Poivre d’Arvor au fauteuil de M. Pierre-Jean Rémy (fauteuil 40). L’élection à ce fauteuil est fixée au 26 avril 2012. »

C’est officiel : Monsieur Patrick Poivre d’Arvor souhaite intégrer la prestigieuse Académie française, dont les 40 membres, surnommés les « Immortels », sont les garants de la langue française. Pour intégrer cette institution, créée par Richelieu en 1635, un seul moyen : attendre le décès de l’un de ses membres « occupants à vie », envoyer sa lettre de candidature puis attendre le résultat des élections. Notre PPDA national pourrait, le 26 avril prochain, marcher sur les pas de Claude Lévi-Strauss, Henri Troyat ou François Mauriac.

Depuis sa création, l’Académie a  rassemblé des poètes, des romanciers, des hommes de théâtre, des philosophes, des médecins, des hommes de science, des ethnologues, des critiques d’art, des militaires, des hommes d’État, des hommes d’Église, qui ont tous illustré particulièrement la langue française, nous précise le site.

Actuellement deux des plus célèbres  membres de l’Académie sont Simone Veil (excusez du peu !) ou Jean d’Ormesson (il y a aussi Max Gallo mais franchement je n’ai jamais compris pourquoi).

L'"habit vert", porté par les Académiciens

M. Poivre d’Arvor mérite-t-il de porter l’habit vert ? Homme pressé, il a, comme on dit vulgairement, « mangé à tous les râteliers ». Présentateur chéri des Français pendant plus de 20 ans, il a présenté des émissions littéraires ou non à la télé, s’est essayé à la mise en scène, a remporté son combat contre la calvitie en optant pour les implants, a fait la couverture des magazines people pour avoir fait un enfant hors mariage à son ancienne collègue Claire Chazal ; en effet,  sa réputation de séducteur si pugnace que ses proies finissent par succomber n’est plus à cacher. J’apprends qu’il aurait publié une soixantaine de livres, dont « L’irrésolu » (Prix Interallié, 2000) ou « Un enfant », Monsieur est prolifique !

Ce n’est pas tout ! Poivre est  un homme engagé, il est un peu notre Angelina Jolie au masculin et à la française : ambassadeur de l’UNICEF (depuis 2004, nous indique son blog), il soutient également l’association E.L.A et  a milité pour la libération d’Aung San suu Kyi. Sportif,  il a fait le marathon de New York, escaladé le Mont-Blanc, remporté  le Roland-Garros des journalistes en 1985 (en double mixte).

Habitué des tribunaux, d’Arvor c’est aussi, pour certains, une déontologie qui laisse à désirer… On se souviendra, notamment, de sa fausse interview de Fidel Castro en 1991. Il a été condamné à plusieurs reprises,  par son ancien employeur TF1, pour non-respect de clause de confidentialité après son éviction du JT, pour recel de biens sociaux dans l’affaire Botton, puis pour violation de la vie privée et plagiat dans l’affaire qui l’opposait à son ancienne compagne.  A la lumière de ces informations, on peut s’étonner de sa candidature à l’Académie française qui refuse quiconque ayant un casier judiciaire. Il y a une explication toute simple à cela, le casier judiciaire de Patrick est vierge. Par quel miracle ? Disons qu’il n’a pas que des ennemis… il a réussi à bien s’entourer, ses amis magistrats ont effacé sa peine.

Oups, j’allais oublier de  partager une info donnée par Patoche lui-même sur son site le 8 mars dernier :

« Je reviens d’un séjour en Tanzanie où, au terme d’une ascension de cinq jours, j’ai atteint le sommet du Kilimanjaro. J’y ai découvert un paysage extraordinaire que je souhaite partager avec vous. Par ailleurs, c’est aujourd’hui la parution de mon dernier livre « Rapaces ».

Par ailleurs ? Par ailleurs. C’est beau, c’est fin, bravo. « Rapaces », non, vraiment, c’est beau !

Sur le site de l’Académie française, on nous explique que « Par sa composition variée, elle offre une image fidèle du talent, de l’intelligence, de la culture, de l’imagination littéraire et scientifique qui fondent le génie de la France. ». Je répète : le génie de la France ! (Maintenant je peux aller vomir, merci).

Publicités

2 commentaires sur “PPDA cherche fauteuil désespérément

  1. Teh Lolmaster dit :

    Je crois que le tag ‘trololol’ est le plus alloué pour ce ‘billet’… Déjà que l’académie française ça m’semble être une bonne blague mais PPDA… Une blague dans une blague en somme :p

Les commentaires sont fermés.