Diam’s et son sauvetage par l’Islam

Il y a quelques jours j’apprenais que la chanteuse Diam’s sortait une autobiographie. La dernière fois que j’avais entendu parler d’elle, c’était il y a 3 ans dans un magazine people qui révélait que son mari était déjà marié à une autre. Il était aussi question de conversion à l’Islam. Puis plus rien jusqu’à la semaine dernière et cette couv’ du Parisien magazine (Oui, le Parisien aussi veut attirer le bobo en sortant son magazine hebdomadaire…). Puis un entretien avec l’Express, suivi d’une couv’ de VSD montrant une photo volée de la jeune femme, et  viendra également un entretien avec le magazine 7 à 8 sur TF1 ce dimanche. Une vraie promo (qui exclut tout entretien avec un homme) pour une chanteuse de 32 ans qui ne sort aucun album, juste son autobiographie.

 

Pourquoi Diam’s revient-elle dans les médias alors qu’elle ne cesse, d’interview en interview, de dire tout le mal que la célébrité lui a fait ? Elle donne la réponse dans l’entretien qu’elle a accordé à l’Express. « Ma conversion à l’islam était trop compliquée à comprendre […] Alors je me suis dit: « Tais-toi, mûris un peu, avance, et peut-être un jour tu écriras un livre. » Elle avait besoin d’écrire un livre pour justifier sa conversion, semble-t-il. Curieuse démarche. Qu’apprend-t-on ? Qu’elle a eu beaucoup de chagrin lorsque ses parents ont divorcé,  comme tous les enfants. Qu’elle a fait une crise d’adolescence puis une tentative de suicide à 15 ans. Puis le succès professionnel est arrivé et la rançon de la gloire qui va avec : la dépression la frappe, comme 8% des français, puis c’est la vallée des poupées : les médicaments pour dormir, pour calmer les angoisses, pour rester en vie.  Enfin, elle évoque longuement sa conversion à l’Islam qu’elle a décidée seule, elle insiste lourdement sur ce point. Loin d’être soumise depuis qu’elle a choisi de cacher son corps et sa tête en portant le voile, elle assure être « une femme libérée ».

Malheureusement, son retour dans les médias sonne plutôt comme une envie de se justifier. Si Diam’s est si heureuse et « en paix » qu’elle le prétend, pourquoi accorder de l’importance aux journalistes qui ne comprennent pas sa conversion ? Personnellement, je me fous éperdument qu’elle ait décidée de se convertir à l’Islam, ça me ferait le même effet d’apprendre qu’elle partouze tous les week-ends avec Rohff et Booba…En revanche, je croyais que toute personne religieuse (peu importe la religion, par ailleurs) se devait de faire preuve d’humilité et de discrétion…Je dois avouer que son omniprésence dans les médias ne colle pas avec l’image d’un personne pieuse et désintéressée.  A titre personnel, je suis toujours consternée d’apprendre qu’une femme choisit de se voiler dans un pays comme la France. Mais c’est son droit et cela ne regarde qu’elle. Alors pourquoi s’étendre sur le sujet si ce n’est par intention prosélyte ? Aujourd’hui, Diam’s la féministe milite pour « porter le voile, sereinement ». Serait-ce la véritable raison de son retour ? Remplir les mosquées grâce à son autobiographie ? Et ramasser quelques euros au passage ?

A ceux qui pensent que Diam’s fait ce qu’elle veut, je répondrais que non, elle ne fait pas ce qu’elle veut car elle est un personnage public. Et en tant que tel, on a une responsabilité. La chanteuse explique que les psys lui ont volé son argent, que la clinique psychiatrique n’a rien pu faire pour elle. Il faut rappeler qu’on n’enferme pas n’importe qui dans une clinique psychiatrique, il s’agit de régler des problèmes de comportement sévères, Diam’s le dit elle -même, elle a été accro aux anxiolytiques. Si sa conversion à l’Islam lui a permis d’aller mieux, c’est tout à son honneur, mais je ne pense pas qu’on règle des problèmes psychiatriques en priant 5 fois par jour. Propager un tel message est dangereux.  Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette jeune femme est prise pour exemple par des milliers de jeunes. Et que vont penser les jeunes filles en mal d’amour et d’attention qui liront son autobiographie écrite avec les pieds ? Que la solution aux problèmes que l’on rencontre dans la vie, c’est la religion, en l’occurrence l’Islam.  Cela me fait penser à ces adolescentes qui tombent enceintes et disent « Je ne serais plus jamais toute seule, maintenant », pensant combler le vide affectif de leur existence. Effectivement, s’occuper d’un enfant pendant au moins les 18 premières années de sa vie, c’est une vraie occupation à temps plein, mais est-ce-que cela règle les problèmes pour autant? Bien sûr que non.

Finalement, la nouvelle vie de Diam’s n’a rien d’exceptionnel et ne méritait pas un livre de 352 pages. Mis à part son succès dans la musique, elle aura eu le parcours classique de certaines filles de banlieue en manque de repères qui trouvent leur salut à travers la religion. Elle aurait pu se battre pour toutes les femmes, elle choisit de se battre pour porter le voile. Et cela ne va pas aider à faire avancer les mentalités. Diam’s est devenue un cliché. Quelle tristesse et quel manque d’originalité…

 

Publicités

4 commentaires sur “Diam’s et son sauvetage par l’Islam

  1. Parce qu’il me semblait que Diam’s était déjà un cliché à elle toute seule quand elle faisait du rap… Le penchant féminin d’un Booba, encore plus mauvais que l’original (un exploit, soit dit en passant), qui fait du play-back et s’attire les faveurs que nanas qui vivent dans la galère.
    J’ai été collégien pendant les années Diam’s. J’ai eu beaucoup de mal à supporter. Je remercie donc la religion d’avoir réussi à la faire taire.

    • tess dit :

      Mais allez vous faire foutre vous et vos commentaires a deux balles elle fait ce qu’elle veut et elle vous emmerde!et si vous prenez la peine de vous attardez sur elle c’est bien qu’elle en vos la peine!!! Elle a vendu des millions de disque a travers le monde!!!La tout le monde sans exception l’aimait et maintenant la vérité c’est juste que sa vous casse les couilles qu’elle se soit converti a l’Islam et puis d’abord t’est qui toi pour jugez ce qu’elle fait? Un célèbre critique peut-être… Pff j’hallucine sur la connerie démesuré des gens de se pays de merde!!

      • Ah. Parce que tu crois que sa conversion à l’Islam me casse les couilles ? Bien. Paye tes préjugés.
        J’ai beau chercher, je ne vois pas où elle a vendu des millions de disques à travers le monde.

      • Cette charmante personne extrêmement bien élevée qui écrit si bien pense peut-être que la France, ce « pays de merde » (pourquoi y restes-tu dans ce cas ?) = le monde ?

Les commentaires sont fermés.