Only in the USA, 8 choses à savoir avant de partir

Vous partez aux Etats-Unis pour la première fois cette année ? Vous pensez que vous êtes prêts ? Lisez ces quelques lignes pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Parce qu’il y a définitivement deux ou trois choses à savoir avant d’y aller. Les voici :

1/ Jaune fluo sera ton pipi. Oui, vous avez bien lu. Cette information ne vous parait peut-être pas capitale mais il faut savoir que c’est une vérité : aux Etats-Unis, vous remarquerez que la couleur de votre pipi sera proche du jaune fluo. Je vous le dis parce que si vous êtes un tantinet hypocondriaque comme moi, vous penserez automatiquement que vous êtes malade. Non, ce n’est pas une cystite, tout va bien. L’urine change de couleur selon ce que l’on mange, je ne sais pas ce qu’ils mettent dans les aliments aux Etats-Unis  mais je préfère ne pas le savoir…

2/ On te demandera comment tu vas très souvent dans la journée. Les Américains, contrairement à nous, pauvres Français, ont le sens du service. A chaque fois que vous entrerez dans un magasin, on vous demandera  « How are you today ? », ce qui peut sembler déconcertant. On imagine assez mal la vendeuse chez  Promod nous demander comment nous allons aujourd’hui et si nous passons une bonne journée. Surtout, ne faites pas comme moi, ne racontez pas votre vie. Ce n’est pas le but de cette question qui n’est qu’une formule de politesse. Faites un grand sourire, profitez-en pour poser une question sur ce que vous cherchez dans le magasin ou fuyez, à vous de voir.

3/ Si tu n’as pas de charlotte de douche, tu es foutue (je m’adresse ici aux femmes et autres spécimen maniaques du cheveu). Aux Etats-Unis, il est impossible de prendre une douche sans se mouiller les cheveux pour la bonne et simple raison qu’ils possèdent majoritairement des pommeaux de douche fixe comme ci-dessous. Je ne sais pas pourquoi ils sont restés à ce système archaïque qui ne permet pas de se laver correctement. Il serait temps qu’ils se mettent aux pommeaux de douche manuels comme chez nous. Il y a tout de même une bonne nouvelle : on trouve des charlottes de douche à peu près partout là-bas.

le pommeau de douche fixe américain

4/ On te demandera très naturellement à quelle église tu appartiens. Quand on sait que seulement 20% des Américains n’ont pas de religion, on comprend un peu mieux son importance dans la société américaine. Autant un New Yorkais sera compréhensif si vous vous dites athée, un Texan pourra le prendre comme une provocation et ira prier pour votre âme à la minute même où vous lui aurez fait cette confession. Si vous ne voulez pas entendre parler du « Lord » et de « God » sans cesse, dites simplement qu’en France on ne parle pas aussi facilement de ses croyances.  Vous risquerez alors de passer pour un djihadiste radical isolé mais c’est un autre problème 😉

5/Si ton IMC est compris entre 20 et 25, tu seras considéré comme « skinny ». L’Indice de Masse Corporelle compris entre 20 et 25 signifie que vous êtes tout à fait normal. Mais les Américains passeront leur temps à dire que vous êtes « skinny », ce qui n’est pas flatteur du tout puisque c’est un terme péjoratif qui veut dire « maigrichon(ne) »Si vous entendez « skinny bitch » sur votre passage, sachez qu’on jalouse votre normalité. L’avantage d’être considérée comme « skinny » c’est que votre ego sera boosté le temps des vacances. Parmi tous ces gros, vous vous sentirez maigre et fabuleuse. En revanche attention au retour à la triste réalité en France….parce qu’un voyage aux Etats-Unis, c’est souvent 3 kg de plus.

6/Attention aux marques d’affection en public. Il existe un panneau contre les marques d’affection en public aux Etats-Unis (ou « Public Display of Attention », voir ci-dessous). La plupart du temps c’est dans les écoles (collèges et lycées) que vous le verrez. Mais il pourra vous arriver de tomber dessus à un moment où vous ne vous y attendez pas… Qu’est-ce-qu’une marque d’affection en public ou PDA en américain ? S’embrasser à pleine bouche, se peloter mais aussi se prendre dans les bras ou tout simplement se promener main dans la main. Certaines villes telles que New York sont à l’aise lorsqu’un couple s’embrasse goulument en public (ce qui n’est pas étonnant lorsqu’on sait qu’une femme peut se promener poitrine à l’air en toute impunité dans la ville qui ne dort jamais)  Ce n’est pas du tout le cas à Denver (Colorado) ou Phœnix (Arizona) qui font partie des 10 villes les plus mal à l’aise avec les PDA.

no-pda

7/ Si on vous propose de la vaseline, gardez votre calme. Aux Etats-Unis, la vaseline est un produit très populaire, tout le monde en a un pot à la maison. Ils l’utilisent volontiers comme une crème hydratante ou pour s’en mettre sur les lèvres lorsqu’elles sont gercées. Il existe des pots miniatures pour les femmes qui souhaitent se remettre un peu de vaseline tout au long de la journée. Ne vous esclaffez pas si on vous propose un peu de vaseline, rassurez-vous, personne n’essaie de vous enculer (sic).

Vaseline-Lip-Therapy_Beurre-de-cacao

8/ Si tu n’aimes pas la cannelle, passe ton chemin. Les américains raffolent de la cannelle, ils en mettent à peu près partout, dans les pâtisseries, les cupcakes, les viennoiseries. Il y a des bonbons à la cannelle, des chewing-gums à la cannelle. Ils en mettent aussi dans les produits de beauté, vous trouverez des crèmes pour le corps, des shampooings, masques et autres baumes pour les lèvres.  Si vous n’aimez vraiment pas ça, comme c’est parfois compliqué de savoir s’il y en a (ce n’est pas toujours indiqué), je ne vous donnerai qu’un conseil : n’achetez jamais quoi que ce soit à la pomme. Parce qu’aux Etats-Unis, l’association «pomme » et « cannelle » est automatique.  Je vous aurais prévenus…

Publicités

2 commentaires sur “Only in the USA, 8 choses à savoir avant de partir

  1. auroreinparis dit :

    Énorme ton post , j’ai rigolé !
    Mais j’ai pas fait pipi jaune fluo moi, j’suis déçue 😦

Les commentaires sont fermés.