Merci Twitter

NOUVEAU-OISEAU-TWITTER-large570

C’est à la mode de dire que « Twitter, c’était mieux avant ». Je n’ai pas connu ce « avant ». Inscrite en 2009, je n’ai pas tweeté avant 2012…Mon premier tweet, je ne m’en souviens plus, mais j’étais un peu perdue, au début. Puis j’ai commencé à oser dire des trucs, cachée derrière mon écran, et avoir des réponses, puis répondre à des trucs, partager, discuter, me sentir moins seule. J’ai commencé à tweeter parce que je me sentais un peu seule. L’amie dont je me sens la plus proche a épousé un Américain et quitté le pays dans la foulée, je crois que son départ a créé un grand vide. Les autres amis, ils étaient aussi à l’étranger maintenant, et ceux qui restaient à Paris avaient d’autres amis plus proches, j’avais le sentiment qu’ils n’étaient jamais vraiment joignables, qu’il fallait tout le temps tout prévoir à l’avance, que depuis qu’ils avaient eu un gosse, ils étaient devenus vraiment chiants et/ou cons. Je me retrouvais sans personne avec qui boire un verre en semaine ou faire la conne toute la nuit en dansant bourrée sur les tables.

Grâce à twitter, j’ai rencontré de nouvelles personnes virtuellement puis « pour de vrai ». J’ai rarement été déçue. Bien sûr, twitter est comme n’importe quelle entreprise ou communauté ; dans ta Timeline, il y aura toujours une attention whore (tu as de la chance si tu n’en as qu’une), un admirateur relou qui répond à tous tes tweets, un énergumène qui fait des blagues vraiment périmées, plein d’ amoureux des chats, un amoureux des chiens qui proclamera son amour des chiens mais se sentira bien seul, un militant politique prêt à se couper un bras pour son parti, une féministe enragée plus qu’engagée, des queutards qui t’enverront des DM pour tenter leur chance, mais surtout…il y a des gens comme toi. Qui te correspondent, qui t’apprennent des choses, qui te permettent de rencontrer d’autres personnes, qui deviendront de nouveaux amis.

Il y a les apéros où on ne s’entend pas parce qu’on est trop nombreux, et ceux qu’on fait les uns chez les autres, en petit comité, les folles soirées où un mec bourré finit toujours par nous montrer sa bite, les après-midi où on se rejoint dans le Marais pour boire un thé et refaire le monde, les concerts où on fait un peu nos groupies, les expos parce que quitte à se cultiver autant le faire ensemble, les livres qu’on se prête, les conseils qu’on se donne, les pâtisseries maison qu’on a le plaisir de partager, les pleurs, parfois, parce qu’on se dit des vrais trucs qui font pleurer, les parties de Monopoly et de Time’s Up qui durent des heures et des heures, les coups de fil en pleine nuit pour dire qu’on a trop bu et qu’on est heureux de vivre. Tout ce qui fait que tu ne te sens plus seule du tout.

Alors merci  à Maëva, Benjamin, Vanessa, Ornella, Maryline, Axel, Noémie, Cindy, Valérie, Sabrina, Thibaut et Thibault, Fred qui est de retour, Aurélia, Maryne, Adeline, Elodie, David, Luca et Lucas, Anaïs, Paloma, Chloé, Aurore, Sandrine, Claire, Mehdi, Eric, Jean-Arnaud, Céline, Eva, Ammar, Julien, Laura et tous les autres. Oui, même toi. Merci ❤

2248

Publicités

Le jour où…j’ai assisté au tournage d’une scène classée X

Angel Summers (photo de Mike Angelo)

Angel Summers (photo de Mike Angelo)

Il y a quelques semaines, un dénommé Pascal Lucas décidait de s’abonner à mon compte twitter. « Producteur-animateur d’émissions sur DORCEL TV[…]mais aussi producteur de films Jetsexprod et fuckwithatweet.com »  annonçait sa bio…C’est par ce hasard que je découvrais le concept qu’il a créé : Fuck with a Touit (anciennement « Fuck with a tweet » mais le nom a été abandonné suite à l’acharnement d’avocats New Yorkais).

De quoi s’agit-il ? Le concept est simple et efficace, c’est « le porno dont vous êtes le héros », slogan qui a le mérite de faire rêver n’importe quel fan de films de boules ! En réalité, les membres de twitter  peuvent participer au concept de 3 manières différentes : soit ils votent pour élire l’actrice qui jouera dans la scène (3 actrices au choix, amatrice, débutante ou pro), soit ils peuvent  assister au tournage et LiveTweeter ce qu’ils voient, et enfin, ils peuvent postuler au casting (il y a quand même plus de chances d’être retenue si l’on est une femme,  du moins pour le moment…).

Angell Summers se prépare pour la scène...

Angell Summers se prépare pour la scène…

Après avoir lu un article sur Le Tag Parfait consacré à FWAT qui disait « Nous étions les seuls twittos présents  sur le tournage ce jour-là », je me décidais à proposer mon humble candidature au poste de voyeuse blogueuse de l’extrême ! Je dois avouer que j’ai toujours été curieuse de savoir comment se passe un tournage de film x. Cette idée d’envers du décor m’a toujours plu.  Ce qui se passe sur un tournage correspond-t-il vraiment à ce qu’on voit ensuite ? Est-ce-qu’il y a « de la triche » ? J’avais entendu une histoire de mélange de yaourt et de je ne sais plus quoi qui serait utilisé à la place du sperme dans les films… On a tout entendu sur le milieu du porn et je trouvais intéressant de me faire ma propre idée.

J’arrive au studio à Puteaux, c’est Pascal Lucas qui m’ouvre la porte avec un large sourire : « Bienvenue ! ». Je fais la connaissance de Sophie, l’assistante de prod et du reste de l’équipe de Fuck with a touit. L’actrice choisie cette semaine-là n’est autre qu’une porn star française, Angell Summers, que n’importe quel mec décrirait à juste titre comme « une putain de bonnasse ». Elle se prépare dans la salle de bain sans aucun stress apparent.  Mike Angelo, l’acteur à l’accent chantant, est quant à lui en train de blaguer, comme si de rien n’était ! Puis, à ma grande surprise, les 3 twittos invités sur le tournage sont…des twittas. Adeline, Céline et moi. Quelqu’un dira « Le porn, ça n’intéresse plus les hommes… » L’ambiance est, contrairement à ce qu’on pourrait penser, très bon enfant ! La belle Nikita Bellucci, actrice prometteuse,  est là pour soutenir sa copine Angell.  Son Iphone en main, elle se place aux premières loges, l’œil coquin. C’est un peu le monde des Bisounours, tout le monde est souriant, sympa, chacun s’intéresse à l’autre. On en oublierait presque que le sexe, c’est sérieux et qu’il faut que Mike bande dans 5 mn et qu’Angell se « prépare le cul »(sic).

No comment...

No comment…

Lorsque Lucas nous invite à nous taire pour que les deux acteurs puissent se concentrer avant de démarrer la scène, une légère appréhension me gagne. Houlà des gens vont baiser devant moi ! Et si ça m’excite, je fais quoi ? Ce qui s’ensuit me laisse sans voix. Céline, assise à côté de moi, ne dit pas un mot non plus. Je crois que nous sommes un peu sous le choc. Aux classiques, «Je te suce », « Tu me lèches », autres positions acrobatiques et claques sur les fesses se mêlent des pratiques « hard », à savoir la double pénétration anale (où on ferme les yeux en pensant à l’actrice à 2 mètres de soi…) et le fist fucking, autrement dit la main de l’acteur dans le vagin ou l’anus de l’actrice (ce fut les deux sur ce tournage). Comme me l’apprendra Mike Angelo plus tard dans un cours d’anatomie, l’anus est extensible puisqu’il n’y a pas d’os autour donc ça ne fait pas mal, c’est juste une question d’entraînement. Ce que nous avons vu  n’est autre qu’une performance. Ce sont des acteurs professionnels qui savent ce qu’ils font et qui savent très bien le faire. Je n’ai pas du tout été excitée par ce que j’ai vu, j’ai été subjuguée je dirais. J’ai eu le sentiment d’aller voir un spectacle un peu particulier mais un spectacle quand même. Un spectacle sexuel. Les acteurs n’avaient aucune limite, aucun cahier des charges. Ils se sont fait plaisir et nous l’avons ressenti. Ils ont fait deux petites pauses pour un tournage qui aura duré un peu plus d’1h30. Il vaut mieux avoir une bonne condition physique pour faire ce métier ! Après la scène finale où Angell se fait couvrir le visage de sperme( du vrai sperme donc, pas du yaourt, je le sais maintenant !), elle est venue vers nous et a dit « Qui veut un bisou ? » en rigolant. Loin des clichés « le porno, c’est glauque », « le porno c’est malsain », j’ai apprécié la bonne humeur, la gentillesse et la disponibilité des acteurs et tout le reste de l’équipe. Pour preuve, après le tournage, nous sommes allés déjeuner dans une brasserie. On n’est pas beaux ?

Merci à Pascal Lucas et Sophie. Merci à Adeline, Marcus et Céline. Merci à Mike Angelo, Angell Summers et Nikita Bellucci. Et ceux dont j’ai oublié les prénoms… 😉

ET un bonus, ma photo préférée #NSFW

Nikita Bellucci vole Mike Angelo à Angell Summers WTF ??

Nikita Bellucci vole Mike Angelo à Angell Summers WTF ??